Procédure

SPB souhaite avoir l’impact le plus fort possible. C’est pourquoi nous travaillons comme un levier, afin de permettre au plus grand nombre d’individus et d’organisations de mettre en pratique la Santé positive. Et nous développerons ce faisant un mouvement fort au sein de notre société.

Groupe cible

Toute personne ayant un rôle dans les soins et le bien-être des gens. Comme les médecins, collaborateurs paramédicaux, décideurs politiques, communes et mutualités.

Ce que nous faisons

  • Faire connaître toutes les initiatives qui vont dans la bonne direction et qui partagent ce courant de pensée
  • Faire des projets, raviver le mouvement et le renforcer le cas échéant
  • Répertorier les obstacles qui entravent la propagation de la Santé Positive et encourager les solutions
  • Prendre les choses en main si nécessaire, par exemple si les autres n’agissent pas et qu’un élément est une condition critique pour la réussite du projet
  • Inspirer les gens afin qu’ils s’approprient la Santé Positive
  • Connecter les personnes et les organisations qui travaillent déjà avec la Santé Positive

Tout le monde est le bienvenu

La Santé positive ne peut se développer qu’en apprenant les uns des autres et en veillant ensemble à la visibilité du mouvement. C’est la raison pour laquelle nous créons le Réseau Santé positive. Ce réseau se veut un lieu de partage des connaissances et expériences acquises au fil du temps entre SPB et tous les participants. Ce n’est qu’ainsi que nous irons véritablement de l’avant. De même, nous écrivons Santé positive avec deux majuscules, afin d’en faire un concept fort et identifiable et d’en renforcer l’impact. Nous utilisons la dernière version de l’outil de discussion original Ma Santé Positive. Car les données que nous compilons ensemble doivent nous permettre d’affiner et d’étudier l’approche de la Santé Positive.

Champs d’application

SPB est actif sur quatre terrains d’action :

  • Alimenter l’inspiration afin de tester de nouvelles choses et d’oser faire d’autres choix.
  • Assurer la formation, afin que des équipes et des professionnels puissent travailler avec la Santé Positive.
  • Développer des instruments qui aident à traduire la Santé Positive en possibilités d’application dans des situations diverses.
  • (Faire) réaliser des études sur le concept et l’efficacité de la Santé Positive.